NOM DE L’ÉTABLISSEMENT : Lycée français Charles Lepierre

Reconstruction de Lisbonne après le tremblement de terre de 1755.

Chaque classe de Cm2 a visité un quartier de Lisbonne différent accompagné d’un guide culturel qui a axé ses commentaires sur la ville avant et après le tremblement de terre de 1755.
Suite à ces sorties, la responsable du musée de la ville de Pombal est venue dans chaque classe parler de la vie du marquis et du rôle qu’il a joué lors de la reconstruction de Lisbonne. Elle a présenté la construction en cage pour ensuite faire réaliser aux élèves différentes maquettes.

Témoignage enseignants :
Une expérience très riche et particulière car les enfants ont plus l’habitude de se déplacer dans un musée plutôt que de le recevoir dans l’école. Etant donné l’enthousiasme des enfants c’est un projet à reconduire. Les élèves ont montré un vif intérêt lors de cette intervention et ont pu jouer aux apprentis architectes lors de la réalisation de la maquette“.

DibujoTémoignages élèves :

« J’ai aimé la venue du « Marquis de Pombal » car « il » nous a appris beaucoup de choses sans que nous nous en apercevions. J’ai trouvé la maquette simple et belle, un peu collante….., et j’ai envie de faire plus d’activités comme celle-là. En fait, c’était tout très bien préparé. Une dame est venue dans notre classe déguisée en Marquis de Pombal. Son intervention était accompagnée d’une musique d’ambiance du genre royaliste. On a beaucoup appris sur l’époque et sur le marquis.» (Thomas)

J’ai beaucoup aimé cette visite car la dame qui est venue nous a présenté des «jeux» et nous a montré un film. Grâce à cela, je pense, qu’elle a réussi à bien capter l’attention de ceux qui ne voulaient pas écouter. J’ai bien aimé la musique et son déguisement.» (Laura)

J’ai aimé cette visite. J’ai aussi beaucoup aimé quand la responsable du musée a commencé à parler et nous a montré le film. Quand elle a commencé à parler des maquettes, je me suis dit que je serai très content d’en faire une. Quand elle est partie, j’ai remarqué que toute la classe avait apprécié cette intervention et la présentation de l’activité.» (Alexandre)